Alexandre Pigault de Beaupré

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre-Louis Erard-Henry Pigault de Beaupré est né à Calais le 12 février 1782, fils d'Henry-Jacques-Marie Pigault de Beaupré (capitaine d'infanterie dans la garde-côte du Calaisis) et de Jeanne Suzanne Mollien. Il est mort le 15 mai 1855.

  • Il fit ses études au collège de Compiègne.
  • Sous-lieutenant de chasseurs à la 3e légion des gardes nationales d'élite. En activité à Saint-Omer du 6 octobre 1806 au 1er mars 1807. Capitaine des grenadiers au même corps au camp de Boulogne-sur-Mer du 6 août 1809 au 13 avril 1810. Commandant de la Garde nationale de Calais (14 octobre 1818 au 1er mai 1819). Lieutenant colonel de la Garde nationale de Calais (26 juillet 1831 au 24 mars 1834).
  • Administrateur de la 4e section de Wateringues (à partir de 1810). Membre du syndicat des digues et dunes de Calais (à partir de février 1816). Administrateur de la 3e section de Wateringues (1818 à 1838).
  • Membre du conseil de fabrique de l'église royale et curiale de Calais (à partir du 21 juillet 1832).
  • Conseiller municipal de Calais (10 juillet 1822 à octobre 1831 et d'avril 1833 à octobre 1834).
  • Administrateur de l'hospice civil de Calais (à partir du 3 décembre 1823).
  • Membre de la commission administrative de la bibliothèque et président du musée de la ville de Calais (à partir de 1836). Correspondant du ministère de l'Instruction publique pour les travaux historiques (à partir du 16 juillet 1838).
  • Membre de la société d'agriculture, du commerce et des arts de Boulogne-sur-Mer (à partir du 5 juillet 1833). Membre honoraire de la société d'agriculture, du commerce et des arts de Calais (à partir du 18 février 1842).
  • Inspecteur du travail des enfants dans les manufactures (3 mai 1842 au 2 décembre 1842).
  • Membre de la Société académique des antiquaires de la Morinie (à partir du 1er août 1833).
  • Inspecteur gratuit des écoles primaires (à partir de juin 1829).
  • Conseiller général du Pas-de-Calais (à partir du 19 décembre 1830.
  • Il est l'auteur de notices archéologiques, notamment sur les châteaux de Tournehem, de Hames et de Sangatte, sur les bulles, et chartes de Saint-Bertin.
  • Chevalier de la Légion d'honneur en qualité de conseiller général (30 juin 1843).


Sources