Anselme Évrard

De Wikipasdecalais
Révision de 3 juin 2018 à 15:35 par IvanP (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Just Evrard
Portrait de Just Evrard (en 1962)

État civil

Anselme Just Piat Évrard est né le 31 mai 1898 à Lens (rue Neuve du Rempart), fils de Florent Évrard (secrétaire du syndicat des mineurs de Lens) et de Sophie Durand ; et frère de Raoul Évrard (député du Pas-de-Calais). Il s'est marié le 13 janvier 1934 à Lillers avec Émilienne Moreau. Il est mort le 9 février 1972 à Lens.

Parcours professionnel et divers

  • Voyageur de commerce, puis directeur commercial.
  • Pendant l'Occupation, il entre très tôt dans la Résistance avec sa femme, Émilienne Moreau, au sein du réseau « Brutus ». Arrêté, il est détenu de septembre 1941 à avril 1942 à la centrale de Loos-lès-Lille, puis est envoyé en Haute-Savoie par le mouvement « Libération Nord ».
  • Juré à la Haute Cour de justice (1947 à 1949).

Parcours politique

Mandats et fonctions

  • Secrétaire général adjoint des jeunesses socialistes (à partir de 1924), puis secrétaire fédéral adjoint du Pas-de-Calais (à partir de 1939). À la Libération, il devient secrétaire de la Fédération socialiste du Pas-de-Calais et dirige l'hebdomadaire L'Espoir.
  • Député du Pas-de-Calais (du 21 octobre 1945 au 9 octobre 1962). Membre de la Commission de la défense nationale et de la Commission des pensions civiles et militaires et des victimes de guerre ; puis membre de la Commission des affaires économiques (1951 à 1955) dont il assure le secrétariat en 1951. Il devient ensuite membre de la Commission de coordination pour l'étude des questions relatives à la Communauté européenne du charbon et de l'acier (1953 à 1955).

Candidatures

Distinctions honorifiques

  • Officier de la Légion d'honneur à titre militaire.
  • Titulaire de la Croix de guerre et de la rosette de la Résistance.

Galerie


Sources