Beaumerie-Saint-Martin

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
Beaumerie-Saint-Martin
Administration
Arrondissement de Montreuil-sur-Mer
Canton Canton de Berck
Ancien canton Ancien canton de Montreuil
Code Insee 62094
Code postal 62170
Intercommunalité Communauté de communes du Montreuillois
Statistiques
Population 361   hab.
Superficie 9,4 km2 
Densité 38,5  hab. par km2 
Autres
Site web Site officiel


Le village
Le village

Territoire

caractéristiques générales, limites, hameaux, ...

Toponymie

  • Pendant la Révolution française la commune porta temporairement le nom de Beaumerie[1].

Géographie

Quartier de l'église[2]

Ce cône de vue est pris depuis la sortie de l'église. L'église est située au débouché de la route départementale 138 en provenance du hameau de Saint-Nicolas. Un carrefour de deux voies se situe au-devant : la rue d'En-Haut et la rue de l'église. Les bâtiments environnant sont de plain-pied. L'îlot situé sur la droite et longeant la départementale 138 est occupé par le cimetière. L'îlot situé le long de la rue d'En-Haut, à droite, est occupé par une ferme. Celle-ci est visuellement presque en face de l'église actuelle. La rue de l'église, rectiligne, délimite un autre îlot, sur la gauche, occupé par un pavillon. On aperçoit ensuite la continuation de la rue d'En-Haut. L'implantation des différents éléments, à savoir l'église, le cimetière, la ferme, crée l'impression, unique dans le village, d'une "placette".

Selon Albert Leroy, la rue de l'église, percée en face de l'église, rejoint la départementale 349 construite dans un milieu marécageux au début du XIXe siècle. Le guide de visite des journées du patrimoine rappelle que l'église a été bâtie en 1862, sur un terrain vierge, offert par le propriétaire de la ferme de Beaurepaire. Enfin, la grange située en face de l'église date également du XIXe siècle.

Histoire

Beaumerie est évoqué parmi les possessions de l’abbaye de Saint-Saulve sous le nom de Belmeriacum en 1042. Le patronage de saint Walloy, attesté dès 1143, rappelle la mainmise de la toute puissante abbaye montreuilloise sur la paroisse au Moyen Age.

Patrimoine

Habitat

Patrimoine religieux

Patrimoine éducatif

Patrimoine économique

Moulins, gares, forges, brasseries, ...

Patrimoine ethnographique

Coutumes et traditions : pratiques locales, costumes, musique, sports, gastronomie, folklore, fêtes traditionnelles, ...

Patrimoine commémoratif

Patrimoine funéraire

  • Le cimetière :

Le cimetière est situé à l'entrée Sud de la ville, depuis le chemin provenant du hameau Saint-Nicolas. Son plan est rectangulaire. Il est implanté sur un terrain en déclivité qui suit le versant du plateau du Champ de l'Aumône. Le site domine le village et la vallée de la Canche. Le couloir de circulation est situé dans la partie basse du cimetière. Les sépultures les plus richement ornées sont alignées de part et d'autre d'une allée centrale. La tombe située dans l'axe de cette allée appartient à l'abbé Lecaille, décédé en 2002. Un arbre de la Paix, commémorant l'armistice du 8 mai 1945, est planté dans la partie haute du cimetière[3].

Économie

Données actuelles

Infrastructures et équipements

Collectivités publiques et services : écoles, postes, piscines, bibliothèques, centres sportifs, ...

Vie quotidienne

Associations d'hier et d'aujourd'hui

Des hommes et des femmes

Les maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours Patrick Herlange    
[1983]   Jean de Sainte-Maresville DVD Exploitant agricole
[1971]   François de Gelas   Propriétaire exploitant
         
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Les adjoints au maire

Galerie photo

Vers la galerie d'images...

Notes et liens

Bibliographie

  • Roger Rodière, Une église gothique du XVIIe siècle, dans Bulletin de la société d'études de la province de Cambrai, Lille : Lefebvre-Ducrocq.
  • Raymond Petit, Brèches crayeuses à ciment de travertin, dans Annales de la Société géologique du Nord, t. LXXVIII, séance du 8 janvier 1958, p. 2-29, Lille : Impr. centrale du Nord, 1958.
  • Albert Leroy, Les vieilles fermes du Pays de Montreuil, Montreuil-sur-Mer, 1972, tome 1, p.  14
  • Histoires d’églises, Guide de visite des journées du patrimoine 2007, Communauté de communes du Montreuillois, 2007, p.  5.
  • Philippe Valcq : Les moulins du Pays de Montreuil, 1981, 166 p. 
  • Gérard Bacquet : Val de Canche, 1982, 222 p. 
  • Gérard Bacquet : Le Ponthieu, 1992, 535 p. 

Liens externes

Fiche de l'Insee

Notes

  1. Ghislaine Bellart, Catherine Rollet, Pierre Bougard, Paroisses et communes de France, Dictionnaire d'histoire administrative et démographique du Pas-De-Calais, Université de Lille III, 1975, avec le concours du CNRS
  2. Communauté de communes du Montreuillois / GRAHAL (mission de recensement du patrimoine architectural, urbain, paysager) 2007-2009.
  3. Communauté de communes du Montreuillois / GRAHAL (mission de recensement du patrimoine architectural, urbain, paysager) 2007-2009.
  4. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial du 5 août 1953. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1953.
  5. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1959.
  6. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais et Bulletin d'informations administratives. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1971.
  7. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais de 1983. Tableau nominatif des maires et adjoints élus suite au renouvellement général des conseils municipaux des 6 et 13 mars 1983.