Bouvelinghem

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
Bouvelinghem
Administration
Arrondissement de Saint-Omer
Canton Canton de Lumbres
Code Insee 62169
Code postal 62380
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lumbres
Statistiques
Population 207   hab.
Superficie 6,3 km2 
Densité 33,0  hab. par km2 
Autres
Site web Pas de site officiel


L'église
L'église

Territoire

Le hameau de Grand-Quercamps a été rattaché à Bouvelinghem en 1790, il en a finalement été séparé avant l'an II pour former la commune de Quercamps[1].

caractéristiques générales, limites, hameaux, ...

Toponymie

Ce toponyme d’origine franque (germanique) signifie « la maison des gens de Bobilo ». « hen » signifiant village, habitation. « Inga » = signifie « les gens de ».[2]

  • la Plaine de Merzoil
  • le Communal
  • Bois de la Gressée
  • le Moulin
  • Blanche Vallée
  • le Languezard
  • Bois du Petit Quercamps
  • Bois du Rapoy
  • l'As de Licques
  • Partie du Fief
  • l'Édamont
  • le Midi
  • Merzoil
  • Bois des Fascines
  • Petit Quercamps
  • Bois de l'Édamont
  • Bois du Parquet
  • la Cœte
  • Noire Vallée

Géographie

Histoire

L'incendie du village en 1876

Le lundi 22 mai 1876, dans l’après-midi, Bouvelinghem, qui compte alors 238 habitants, connaît un incendie mémorable.[3]

Charles Mary Perron, occupé à cuire son pain, voit sa maison s’embraser, peut-être à cause de brindilles s’envolant de la cheminée et venues se déposer sur le chaume du toit. Quelques minutes suffisent pour que le feu se propage de maison en maison dans ce village-rue, aidé ce jour-là par un vent puissant.

Les habitants occupés pour la plupart aux travaux agricoles accourent, mais comme l’eau manque dans le village, l’un d’eux gagne Lumbres à travers champs pour prévenir les sapeurs pompiers. Ces derniers ne parviennent à protéger que l’église, le château du vicomte de Melun (maire de Bouvelinghem), et quelques maisons hors de la rue principale. En trois heures, le feu a ravagé le bourg : 34 maisons ont brûlé, y compris leur bétail, dégâts estimés à 182 850 francs.

Mais surtout, on déplore deux décès : celui d’un enfant de 12 ans, Léon Payen, ayant voulu sauvé deux livres des flammes et n’ayant pu ressortir de sa maison, et celui du garde communal, Florentin Évrard, alité et malade, extirpé du feu par l’instituteur, Monsieur Hurtevent, mais n’ayant pas survécu à ses brûlures.

Le drame frappe l’opinion audomaroise et chacun se mobilise :

  • Les fermes des hameaux et villages alentours hébergent les familles sinistrées
  • Des anglais distribuent des pièces de 5 francs
  • Une soixantaine de soldats du 8e de Ligne, en garnison à Saint-Omer, viennent camper sur les lieux, pour aider au déblaiement des décombres et à la reconstruction du village.
  • L'Indépendant du Pas-de-Calais et Le Mémorial Artésien ouvrent une souscription publique
  • À Paris, la maréchale de Mac Mahon, épouse du Président de la République verse 1 000 francs et lance une souscription à Versailles et à l'Élysée. Elle organise également une fête à Versailles au profit des Bouvelinghemois.
  • Les communes de l’Audomarois multiplient les quêtes et souscriptions.
  • Monsieur de Melun prend à sa charge la reconstruction de 14 maisons, celles des habitants les plus pauvres.

Les dons ont permis de récolter 61 917 francs :

  • Envoi de la maréchale Mac Mahon : 25 000 francs
  • Ministre de l'Intérieur : 1 500 francs
  • Souscription de 61 communes : 15 525 francs
  • Dons particuliers : 7 635 francs
  • Saint-Omer 15 257 francs

En trois mois, le village est reconstruit en briques, avec des toitures en tuiles.

On élève deux monuments en souvenir du drame :

  • Un calvaire là où l’incendie commença
  • Une statue du Christ où le feu s’arrêta (déplacée d'une cinquantaine de mètres après la seconde guerre).

galerie

Patrimoine

Habitat

  • Le château
  • Il ne demeure de l'ancien château qu'une grosse muraille de pierre.

Patrimoine religieux

Patrimoine éducatif

  • École primaire publique RPI 133

Patrimoine économique

Moulins, gares, forges, brasseries, ...

Patrimoine ethnographique

Coutumes et traditions : pratiques locales, costumes, musique, sports, gastronomie, folklore, fêtes traditionnelles, ...

Économie

Données actuelles

Infrastructures et équipements

Collectivités publiques et services : écoles, postes, piscines, bibliothèques, centres sportifs, ...

Vie quotidienne

Associations d'hier et d'aujourd'hui

Des hommes et des femmes

Les maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Marie-Paule Lhermitte    
  2014 Dominique Sénécat    
[1971][4]   Étienne Édric   Attaché de cabinet
    Jean-Luc Stoop    
    François Descamps    
1945   Anatole Parent    
1865   Armand de Melun    
         
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Les adjoints au maire

  • 1953 [5] et 1959 [6] : François Descamps.
  • 1971 [7] : René Payen.
  • 1983 [8] : Émile Duvivier, Jacques Caruyer.

Les natifs de Bouvelinghem décorés de la Légion d'Honneur

Galerie photo

Vers la galerie d'images...

Notes et liens

Liens externes

Notes

  1. Ghislaine Bellart, Catherine Rollet, Pierre Bougard, Paroisses et communes de France, Dictionnaire d'histoire administrative et démographique du Pas-De-Calais, Université de Lille III, 1975, avec le concours du CNRS
  2. René Lesage, « Répertoire étymologique des noms de lieux du Haut-Pays et des régions alentours (Audomarois, Ternois Ouest, Hesdinois) », Bulletin Historique du Haut-Pays n° 59-60, Comité d'histoire du Haut-Pays 2000, p.  179.
  3. Noël Devos, « 22 mai 1876 : l'incendie du village de Bouvelinghem », Bulletin Historique n° 53-54, Comité d'histoire du Haut-Pays, 1997.
  4. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais et Bulletin d'informations administratives. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1971.
  5. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial du 5 août 1953. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1953.
  6. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1959.
  7. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais et Bulletin d'informations administratives. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1971.
  8. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais de 1983. Tableau nominatif des maires et adjoints élus suite au renouvellement général des conseils municipaux des 6 et 13 mars 1983.