Louis de Diesbach

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Louis de Diesbach
Portrait de Louis de Diesbach (1967)

État civil

Louis de Diesbach est né le 31 août 1893 à Hendecourt-lès-Ransart. Il est mort le 25 juillet 1982 à Paris.

Parcours divers

  • Propriétaire exploitant agricole.
  • Grand mutilé de la guerre 1914-1918.
  • Président de la coopérative de reconstruction.

Parcours politique

Mandats et fonctions

  • Conseiller général du canton de Beaumetz-lès-Loges d'octobre 1928 à 1940.
  • Député du Pas-de-Calais de 1932 à 1940. Il était inscrit dans le groupe de l'alliance des républicains de gauche et des radicaux indépendants. Il était membre de diverses commissions (Commission des travaux publics et des moyens de communication, Commission des régions libérées, Commission des pensions et Commission des mines et des forces motrices).
  • Maire d'Hendecourt-lès-Ransart (de novembre 1919 à ?), il était conseiller municipal depuis novembre 1919.
  • Il a été frappé d'inéligible par l'application de l'article 18 de l'ordonnance du 21 avril 1944 pour avoir voté les pleins pouvoirs au Gouvernement de Vichy en juillet 1940 et pour avoir, en outre, été désigné ultérieurement comme Conseiller national. Bien que cette inéligibilité ait été confirmé par une décision du jury d'honneur en date du 11 octobre 1945, M. de Diesbach s’est présenté comme candidat aux élections municipales d'octobre 1947 et a été élu conseiller municipal, puis maire. Cette double élection a été annulée par le conseil de préfecture de Lille le 10 janvier 1948. L'intéressé s'est pourvu en Conseil d'État (pourvoi n° 94.565). Il a été relevé de inéligibilité par la loi d’amnistie du 6 août 1953. Lorsque son élection en 1947 fut invalidée, sa femme se présenta alors à sa place et fut élue conseillère municipale puis maire.

Candidature

Distinctions honorifiques

  • Officier de la Légion d'honneur.
  • Médaillé militaire (juin 1917). Croix de guerre (avril 1917).
  • Commandeur du Nicham Ifthikar. Chevalier de l'Ordre de Léopold 1er.

Galerie

Sources