Michel Beurier

De Wikipasdecalais
Révision de 9 mai 2014 à 18:03 par IvanP (discussion | contributions) (Source)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

État civil

Michel Fernand Beurier est né le 16 octobre 1869 à Achiet-le-Grand, fils de François Joseph, surveillant au chemin de fer du Nord, gare d'Achiet-Bapaume, et de Hélène Alexandrine Desachy, résidant à Bapaume. Il se marie le 23 mars 1897 à Valentine Poulain domiciliée à Saint-Quentin dans l'Aisne.

Signalement

Cheveux blond, yeux bleus, front découvert, nez camus, visage ovale, 1 m 69.

Carrière militaire

  • Le 24 octobre 1887, il s'engage volontaire pour cinq ans à la mairie d'Arras. Il suit les cours de l'école militaire d'infanterie en 1891-1892, et en sort 27e sur 335 élèves aux examens. Il suit le cours de l'école d'application du camp de Ruchard en 1902, et de l'école de tir du camp de Châlon du 30 septembre au 6 novembre 1904. Il accomplit un stage au 4e régiment de cuirassiers du 1er janvier au 30 septembre 1910.
  • Soldat de 2e classe au 5e régiment de ligne qu'il incorpore le 25 octobre 1887, il y devient caporal le 11 mai 1888, caporal-fourrier le 14 juillet 1888, sergent fourrier le 16 novembre 1888, sergent le 14 février 1889, puis sergent major le 8 septembre 1889.
  • Le 19 avril 1891, il est élève officier à l'école militaire d'infanterie. Il passe sous-lieutenant au 87e régiment d'infanterie de ligne le 1er avril 1892, puis lieutenant le 1er avril 1894, et capitaine le 31 décembre 1903.

Distinctions honorifiques

  • Le 31 décembre 1913, il est fait chevalier de la Légion d'honneur, en tant que capitaine.
  • Chef de bataillon au 160e régiment d'infanterie en 1916, il obtient la croix de guerre avec palme le 20 mars 1916.
  • Colonel au 71e régiment d'infanterie en 1928, il est nommé Commandeur de la Légion d'honneur le 11 juillet 1928.

Source