Monument aux morts d'Hersin-Coupigny

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
Monument aux morts d'Hersin-Coupigny
Defaut.svg
Localisation Hersin-Coupigny, Place de la mairie
Conflits commémorés 1914-1918, 1939-1945, Indochine, Algérie
Marbrier D'après l'entrepreneur Delocre (Béthune)
Épitaphe La ville reconnaissante

Description

Matériaux employés : Statue en pierre de Lorraine. La femme en deuil est en marbre blanc

Descriptif : Poilu tenant dans ses bras un enfant. Les enfants de la France – les soldats – se sont battus pour leurs fils et ces fils brandissent maintenant, avec joie et fierté, la palme qui récompense le sacrifice de leur père. Ce sacrifice est rappelé par la dédicace et par le deuil et l’affliction de la femme sculptée sur le socle, allégorie de la commune, emblème des veuves et des mères éplorées ("femme en deuil pleurant"). La statue est dénommée "La plus belle victoire", elle est l'œuvre de Maubert, statuaire (Lauréat du salon des artistes Français)

Coût et financement : 22 000 francs. Une souscription publique rapporta 6 745, 40 francs.

Inauguration

Date d'inauguration : 8 juin 1924.

Le journal L'Avenir de l’Artois rapporte les préparatifs de l'inauguration du monument aux morts dans son édition du jeudi 29 mai 1924 :

« Un grand festival est organisé par la municipalité d'Hersin-Coupigny le 8 juin prochain à l’occasion de l'inauguration du monument élevé en l’honneur des enfants de la commune morts pour la France.

Les sociétés de musique : Harmonie, fanfares, trompettes , orphéons, chorales, trompes de chasses, les sociétés de gymnastique, mutilés de guerre, anciens combattants, sapeurs-pompiers, sont invités à y prendre part.

Ne seront pas admises les sociétés de moins de 25 membres ni celles présentant caractère excentrique. Adresser son adhésion avant le 27 mai à M. Théodore Delecour, secrétaire du festival, mairie d'Hersin-Coupigny. Le jour de la fête, les sociétés devront se rassembler à 14 heures 30 aux endroits indiqués par leur commissaire et se placer suivant le numéro d’ordre. le commissaire vérifiera l’effectif de la société et distribuera les tickets pour le tirage des primes. Il sera distribué à chaque société un numéro de tirage au sort des primes pour le premier groupe de 25 membres actifs, ensuite par groupe de 10 membres actifs.

À 14h45, mise en place pour le défilé dont le départ aura lieu à 15 heures pour se rendre sur la place Pétain.

Le festival commencera aussitôt après le défilé. Les sociétés, accompagnées de leur commissaire, se rendront à leur kiosque respectif.

Les sociétés musicales exécuteront deux morceaux à leur choix, à l'exclusion des pas redoublés. Elles auront à justifier du nombre de kilomètres par chemin de fer de la gare de départ à la gare d'Hersin-Coupigny.

Tirage et distribution des primes : le tirage et la distribution des primes auront lieu le lundi 9 juin, à 10 heures, à l’hôtel de ville d'Hersin-Coupigny. Toute société n'a le droit qu'à une seule prime de participation. Ne pourront prendre part à cette distribution et à ce tirage que les sociétés qui auront satisfait aux conditions fixées par le règlement. Celles qui ne pourraient se rendre à l'heure fixée, pourront être représentées par le délégué du festival qui devra être muni d’une autorisation pour toucher. Dans le cas contraire, les primes échues seraient adressées par la poste, déduction faite des frais d’envoi.

Tableau des primes : sociétés musicales : 4800 francs. 1er : 800 francs ; 2e : 600 francs ; 3e : 500 ; 4e : 400 ; 5e : 350 ; 6e : 300 ; 7e : 250 ; 8e : 225 ; 9e : 200 ; 10e : 175 ; 11e : 150 ; 12e : 125 ; 13e : 100 ; 14e : 75 : 15e : 50.

Sapeurs-pompiers : 1150 francs de primes ; 1er : 300 francs ; 2e : 250 ; 3e : 200 ; 4e : 150 ; 5e : 100 ; 6e : 75 ; 7e : 50 ; 8e : 25.

Gymnastique : 1150 francs de primes même répartition que les sapeurs-pompiers.

Mutilés et anciens combattants : 1150 francs de prime, même répartition.

Primes d’éloignement : 750 francs ; 1er : 300 francs ; 2e : 200 ; 3e : 100 ; 4e : 75 ; 5e : 50 ; 6e : 25.

Le comité augmentera les primes au cas où les adhésions dépasseraient les prévisions. Toute société participante aura une prime.  »

Liste des noms inscrits

Arcade Andrieux (1881-1916) Joseph Dailly (1893-1916) Isidore Duchatel (1895-1918) Auguste Huret (1889-1915) Marcel Plumecocq (1893-1914)
Jean-Baptiste Ansart (1877-1915) Auguste Dambrine Josué Dufour (1891-1914) Anatole Huyghe (1891-1914) Jules Pluquet (1896-1918)
Gaston Babled (1875-1915) Gaston Davaine (1895-1915) Jules Dufour (1894-1915) Joseph Labart (1891-1916) Charles Plus (1888-1916)
Jules Baillot (1888-1914) Napoléon Debailleul (1894-1916) François Dulot (1897-1918) Jules Lagache Fernand Plus (1889-1914)
Joseph Bacquet Bénoni Debienne (1884-1915) Augustin Dupuich (1890-1917) Auguste Laloyer (1895-1915) Marcel Plus (1893-1915)
Jules Barelle (1882-1915) Émile Debienne (1895-1916) Philogène Dupuich (1882-1916) Gustave Lamarche (1894-1915) Théodore Pommelet
Arthur Berthe (1882-1918) Joseph Delabre (1885-1916) Pierre Duquesnoy (1896-1917) Théophile Lauriez (1890-1914) Henri Pontfort (1895-1916)
Désiré Billon (1891-1915) Marcel Delamaide (1891-1915) Alphonse Durieux (1894-1916) André Lavigne (1893-1916) Louis Pontfort (1892-1917)
Omer Binot (1893-1915) Adolphe Delannoy (1891-1917) Joseph Dutrannoy (1896-1916) Ferdinand Lavigne (1896-1916) François Porquet
Constant Bochet (1889-1915) Jules Delannoy (1890-1915) Cyrille Duplouich Marc Lebel (1882-1916) Daniel Pottier (1881-1915)
Marcel Bochet (1893-1915) Pierre Delannoy (1896-1918) Louis Duplouich Marcel Lebriez (1895-1916) Philippe Pouchain (1895-1918)
Victor Bochet Fernand Delattre (1893-1918) Albert Eggermont (1896-1916) Marcel Lecocq (1895-1915) Charles Pronnier (1895-1915)
Antoine Bonnel Magloire Delattre (1878-1914) Pierre Fardel (1887-1917) Florent Lefebvre Benjamin Proville (1887-1915)
Auguste Bonnel (1889-1915) Sylvain Delattre (1881-1915) Arthur Fasquel (1897-1918) Henri Lelieux (1881-1915) Célestin Quéhen (1880-1914)
Émile Bonnel (1895-1918) Henri Delautre (1882-1916) Joseph Fleury René Leprêtre (1895-1915) Henri Quéhen
François Bonnel (1889-1916) Jules Delbarre (1896-1917) Jean-Baptiste Foulon (1877-1915) Léonce Leroux (1894-1914) Henri Reymbaut
Maxime Bonnel (1889-1914) Marceau Delomez (1895-1916) Alfred Fournelle (1895-1916) Auguste Leroy (1886-1914) Joseph Ricart (1882-1915)
Henri Boone (1882-1915) Jules Demont (1892-1916) Gaston François (1891-1918) Louis Leroy Guillaume Richard (1888-1916)
Apollon Bourlart (1882-1915) Ferdinand Déplanque (1881-1916) Noël François (1887-1915) Noël Leroy (1895-1917) Henri Sauvage
Louis Bouton (1887-1916) Louis Déplanque (1881-1914) Zénon Frère Pascal Leroy (1889-1914) Luma Semal (1890-1916)
Édouard Brassart (1887-1915) Émile Derancy (1892-1914) Jules Frère (1893-1914) Richard Leroy (1890-1917) Henri Staquet (1895-1915)
Jean-Baptiste Breuvière (1887-1914) Jules Deroo (1882-1915) Gustave Fruchart (1883-1914) Paul Lévêque (1893-1915) Henri Tacret
Henri Brevière (1887-1917) Hubert Dervillers (1891-1917) Fernand Gobert (1894-1916) Camille Loeuillieux Alfred Teil (1881-1915)
Fernand Brunet (1890-1914) Jules Dervillers (1889-1915) Louis Gambert (1881-1915) Auguste Malagie (1888-1916) Jean-Baptiste Thesseyn (1892-1915)
Auguste Buret (1892-1916) Marcel Descamps (1895-1916) Georges Gouilleux (1881-1914) Augustin Mayeux Émile Tirtaine (1895-1916)
Édouard Caron (1876-1915) Jules Descamps (1872-1914) Henri Grossemy (1888-1916) Jules Marchen Pierre Toulotte (1894-1917)
Émile Caron (1894-1915) Henri Desette (1897-1917) Clodomir Gruson (1892-1915) Augustin Maurice Léon Verbrugghe (1893-1915)
Adolphe Chavatte (1892-1914) Joseph Dezoteux (1893-1916) Lucien Hagard Eusèbe Moliniez (1892-1916) Lucien Verbrugghe (1897-1918)
Fernand Chippey (1889-1918) Fleury Dieu (1893-1916) Aimé Halluin (1888-1917) François Marchy Alydor Verqueire
Benjamin Compagnon (1886-1914) Paul Dieu (1890-1914) Henri Hanocq Charles Morel (1896-1918) Henri Voisin (1894-1915)
Alexandre Coquelle Daniel Douville (1893-1918) Charles Hatron (1891-1915) Eugène Neuville (1898-1918) Jules Wanneghe (1877-1915)
Achille Cordonnier (1896-1917) Désiré Druart (1893-1915) Louis Héroguelle (1894-1915) Marcel Parrain Omer Waroquet (1895-1916)
Auguste Coton (1896-1917) Léopold Druon (1893-1914) Alcide Holbe (1891-1914) Octave Petit (1882-1914) Omer Wattebled
Arthur Cresson (1878-1918) Louis Dubreu (1895-1915) Oscar Hourdequin (1883-1914) Victor Petit (1886-1915)
Auguste Cretel (1893-1916) Eugène Duchateau (1889-1916) Joseph Hourriez Georges Plet

Lien externe

Sources