Alfred Bomble

De Wikipasdecalais
Révision de 11 avril 2018 à 13:09 par IvanP (discussion | contributions) (ajout permalien)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Alfred Joseph Louis Bomble est né le 30 janvier 1884 à Marquise, fils d'Isidore Bomble et d'Antoinette Leroy. Il était boulanger. Il a été domicilié successivement à Marquise, Bonningues-lès-Ardres, Tournehem-sur-la-Hem.

Soldat de 2e classe au 59e régiment d’infanterie, il était passé auparavant par la 1ère section de commis et ouvriers militaires, puis par le 62e RI. Mort pour la France le 4 septembre 1918 à Rouen (Seine-Inférieure), des suites de blessures. Il faisait partie d'un convoi de 74 gazés arrivés les 25 et 26 août 1918 à l'hôpital auxiliaire n° 1 de Rouen issus du même régiment. 41 sont morts dans le mois suivant.

Il a fait l'objet d'une citation (ordre du régiment 283 du 28 mars 1918) :

« Agent de liaison très dévoué. A assuré avec un sang-froid admirable et un mouvement inlassable la communication des ordres aux premières lignes sous les plus violents bombardements dans un terrain complètement bouleversé au bois la Chaume du 20 novembre 1917 au 14 décembre 1917. Intoxiqué par le gaz le 25 août 1918. »

Il a reçu la croix de guerre.


Lien interne

Sources

  • L'hôpital auxiliaire n° 1 et son annexe pendant la guerre, Rouen, Imprimerie Lecerf, 1920[1].

Notes

  1. Signalé ici par J.-F. Pezot.
1418Picto.png