Ambrines : Différence entre versions

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
m (Les maires)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
  | insee    = 62027
 
  | insee    = 62027
 
  | codepostal= 62127
 
  | codepostal= 62127
  | pop      = 211
+
  | pop      = 239
 
  | intercom  = Communauté de communes de l'Atrébatie
 
  | intercom  = Communauté de communes de l'Atrébatie
  | km²      = 4,7
+
  | km²      = 4,68
  | dens      = 45,1
+
  | dens      = 51
 
  | siteweb  = Pas de site officiel
 
  | siteweb  = Pas de site officiel
 +
| cadastre = http://archivesenligne.pasdecalais.fr/v2/ark:/64297/89422e970097a49003f7109bbc658186 Vers 1830 :
 
}}
 
}}
  
 
[[Fichier:Ambrines église2.jpg|320px|thumb|alt=L'église|L'église]]
 
[[Fichier:Ambrines église2.jpg|320px|thumb|alt=L'église|L'église]]
== Territoire ==
 
  
caractéristiques générales, limites, hameaux, ...
+
==Territoire==
 +
===Toponymie===
 +
{{toponymie}} ''Ambrisnium'', 1104 ({{abb.}} du Mont-Saint-Éloi, {{c.}} 1), ''Ambrisna'', 1111 (Miræus, tome {{III}}, {{p.}} 28), ''Ambrisnia'', vers 1136 ({{cart.}} d’Aubigny, folio 2 verso), ''Ambringne'', 1137 ({{cart.}} d’Aubigny, folio 3 verso), ''Ambringe'', 1149 (Moreau, tome LXIV, abbaye du Mont-Saint-Éloi), ''Ambring'', 1188 (reg. kartarum, folio 48 verso), ''Anbrine'', 1194 (Jongleurs d’Arras, folio 4 recto), ''Ambrine'', 1227 ({{cart.}} des chapellenies d’Arr., folio 64 recto), ''Ambrisne'', {{XIIIe}} siècle ({{cart.}} d’Aubigny, folio 38 verso), ''Ambraine'', 1329 (Ricouart, {{p.}} 248), ''Ambryne'', 1399 ({{AD59}}, chambre des comptes, reg. A. 20), ''Ambrines-en-Artois'', 1525 ({{AN}}, J. 791, {{n°}} 3) <ref>{{Loisne}} [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1101013/f98.image Page 10]</ref>.
  
=== Toponymie ===
+
===Cadre administratif en 1789===
 
+
Ambrines, seigneurie vicomtière tenue en trois fiefs du château de Saint-Pol, dépendait, pour partie, en 1789, de la gouvernance d’Arras, de la sénéchaussée de Saint-Pol et du bailliage d’Aubigny-la-Marche. Sa coutume était celle d'Artois. Son église paroissiale, diocèse d'Arras, doyenné d’Aubigny, district d’Avesnes-le-Comte, était consacrée à saint Léger ; l’abbé du Mont-Saint-Éloi présentait à la cure. Un prieuré de la Trinité de Rouen, ''ecclesia nomine Ambrisne'', 1111 (Miræus, tome {{III}}, {{p.}} 27), avait été fondé en 1111 dans les limites de la commune actuelle <ref>{{Loisne}} [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1101013/f98.image Page 10]</ref>.
=== Géographie ===
+
  
 
== Histoire ==
 
== Histoire ==
Ligne 24 : Ligne 25 :
  
 
== Patrimoine ==
 
== Patrimoine ==
 
=== Habitat ===
 
 
Mottes castrales, châteaux, manoirs, maisons, ...
 
 
 
=== Patrimoine religieux ===
 
=== Patrimoine religieux ===
 +
*Église Saint-Léger
 
*Chapelle Notre-Dame de Bon Secours
 
*Chapelle Notre-Dame de Bon Secours
 
=== Patrimoine éducatif ===
 
 
Écoles, collèges, lycées, universités, instituts de formation, universités populaires, ...
 
 
=== Patrimoine économique ===
 
 
Moulins, gares, forges, brasseries, ...
 
 
=== Patrimoine ethnographique ===
 
 
Coutumes et traditions : pratiques locales, costumes, musique, sports, gastronomie, folklore, fêtes traditionnelles, ...
 
  
 
===Patrimoine commémoratif===
 
===Patrimoine commémoratif===
Ligne 50 : Ligne 35 :
 
== Économie ==
 
== Économie ==
 
Entreprises d'hier et d'aujourd'hui. Voir article détaillé : [[Entreprises de la commune d'Ambrines]]
 
Entreprises d'hier et d'aujourd'hui. Voir article détaillé : [[Entreprises de la commune d'Ambrines]]
 
== Infrastructures et équipements ==
 
 
Collectivités publiques et services : écoles, postes, piscines, bibliothèques, centres sportifs, ...
 
  
 
== Vie quotidienne ==
 
== Vie quotidienne ==
Ligne 91 : Ligne 72 :
 
[[:Catégorie:Image Ambrines|Vers la galerie d'images...]]
 
[[:Catégorie:Image Ambrines|Vers la galerie d'images...]]
 
== Notes et liens ==
 
== Notes et liens ==
 
=== Bibliographie ===
 
 
=== Liens internes ===
 
 
 
=== Liens externes ===
 
=== Liens externes ===
 
 
[http://www.statistiques-locales.insee.fr/esl/default.asp?page=statistiques-locales/chiffres-cles/recherche-zonage/choix-pdf&Niveau=COM&IdSelGeo=62027 Fiche de l'Insee]
 
[http://www.statistiques-locales.insee.fr/esl/default.asp?page=statistiques-locales/chiffres-cles/recherche-zonage/choix-pdf&Niveau=COM&IdSelGeo=62027 Fiche de l'Insee]
 
 
=== Notes ===
 
=== Notes ===
 
+
{{Références}}
 
+
 
+
 
[[Catégorie: Commune du Pas-de-Calais]]
 
[[Catégorie: Commune du Pas-de-Calais]]
 
{{Références}}
 

Version actuelle en date du 26 janvier 2022 à 18:42

Ambrines
Administration
Arrondissement d'Arras
Canton Canton d'Avesnes-le-Comte
Code Insee 62027
Code postal 62127
Intercommunalité Communauté de communes de l'Atrébatie
Statistiques
Population 239   hab.
Superficie 4,68 km2 
Densité 51  hab. par km2 
Autres
Site web Pas de site officiel
Cadastre Vers 1830 : Tableau d'assemblage


L'église
L'église

Territoire

Toponymie

Formes anciennes du nom de la commune [1] : Ambrisnium, 1104 (Abbaye du Mont-Saint-Éloi, c. 1), Ambrisna, 1111 (Miræus, tome III, p.  28), Ambrisnia, vers 1136 (Cartulaire d’Aubigny, folio 2 verso), Ambringne, 1137 (Cartulaire d’Aubigny, folio 3 verso), Ambringe, 1149 (Moreau, tome LXIV, abbaye du Mont-Saint-Éloi), Ambring, 1188 (reg. kartarum, folio 48 verso), Anbrine, 1194 (Jongleurs d’Arras, folio 4 recto), Ambrine, 1227 (Cartulaire des chapellenies d’Arr., folio 64 recto), Ambrisne, XIIIe siècle (Cartulaire d’Aubigny, folio 38 verso), Ambraine, 1329 (Ricouart, p.  248), Ambryne, 1399 (Archives départementales du Nord, chambre des comptes, reg. A. 20), Ambrines-en-Artois, 1525 (Archives nationales, J. 791, n° 3) [2].

Cadre administratif en 1789

Ambrines, seigneurie vicomtière tenue en trois fiefs du château de Saint-Pol, dépendait, pour partie, en 1789, de la gouvernance d’Arras, de la sénéchaussée de Saint-Pol et du bailliage d’Aubigny-la-Marche. Sa coutume était celle d'Artois. Son église paroissiale, diocèse d'Arras, doyenné d’Aubigny, district d’Avesnes-le-Comte, était consacrée à saint Léger ; l’abbé du Mont-Saint-Éloi présentait à la cure. Un prieuré de la Trinité de Rouen, ecclesia nomine Ambrisne, 1111 (Miræus, tome III, p.  27), avait été fondé en 1111 dans les limites de la commune actuelle [3].

Histoire

  • Cimetière mérovingien [4].

Patrimoine

Patrimoine religieux

  • Église Saint-Léger
  • Chapelle Notre-Dame de Bon Secours

Patrimoine commémoratif

Économie

Entreprises d'hier et d'aujourd'hui. Voir article détaillé : Entreprises de la commune d'Ambrines

Vie quotidienne

Associations d'hier et d'aujourd'hui

Des hommes et des femmes

Élections municipales

Les maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  en cours Alain Rose    
    Georges Lasselin    
[1930]   Louis Savary    
    Gérard Lagache UDF  
    Émilien Boidin    
[1938]   Charles Savary    
[1930]   Louis Savary    
         
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Adjoints au maire

  • 1953 [5] : Augustin Helluin.
  • 1959 [6] : Marcel Leclercq.
  • 1971 [7] : René Laigle.
  • 1983 [8] : Alfred Mangniers, Michel Lcoquet.

Les natifs d'Ambrines décorés de la Légion d'Honneur

Galerie photo

Vers la galerie d'images...

Notes et liens

Liens externes

Fiche de l'Insee

Notes

  1. Présentation de la forme ancienne du nom de la commune : Graphie ancienne, année de la mention, source dans laquelle apparaît la mention.
  2. Auguste comte de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris, Imprimerie nationale, 1907 Page 10
  3. Auguste comte de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris, Imprimerie nationale, 1907 Page 10
  4. Georges Bellanger, Claude Seillier, Répertoire des cimetières mérovingiens du Pas-de-Calais, Bulletin de la Commission départementale d'histoire et d'archéologie du Pas-de-Calais, Arras, 1982, 88 pages.
  5. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial du 5 août 1953. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1953.
  6. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1959.
  7. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais et Bulletin d'informations administratives. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1971.
  8. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais de 1983. Tableau nominatif des maires et adjoints élus suite au renouvellement général des conseils municipaux des 6 et 13 mars 1983.