Arthur Chardon : Différence entre versions

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
(Bibliographie)
(Bibliographie)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
*« Arthur Chardon poète mineur », dans '''[[Gauheria]] n° 3''', {{1er}} trimestre 1985, pages 78-80.
 
*« Arthur Chardon poète mineur », dans '''[[Gauheria]] n° 3''', {{1er}} trimestre 1985, pages 78-80.
  
[[Catégorie:Artiste du Pas-de-Calais2]]
+
[[Catégorie:Artiste du Pas-de-Calais]]
 +
 
 +
{{DEFAULTSORT:Chardon, Arthur}}

Version actuelle en date du 20 juillet 2012 à 14:45

Arthur Chardon, ancien mineur, de la Fosse 3 des mines de Courrières à Méricourt, a été l'un des premiers poètes-mineurs. C'est lui qui, le premier, récita des vers de sa composition, en tenue de mineur. Il avait débuté le métier de Galibot à l'âge de 13 ans. Il est morts à 71 ans en novembre 1934.

Arthur Chardon avait envoyé au général Lyautey, alors résident général au Maroc, un recueil de poésie intitulée : « les champs du mineur ». Le général lui avait alors envoyé cet éloge : « dans une forme originale et saisissante, vous avez parfaitement évoqué la vie du pays noir. Je vous félicite pour votre beau talent. » Plus tard, le général Lyautey manifesta encore à plusieurs reprises sa sympathie au poète-mineur. Il le fit chevalier du Ouissam Alaouite.

Pendant la guerre Arthur Chardon écrivit de nombreuses pièces patriotiques. Il était président des Rosati des Houillères, et lauréat du concours littéraire national des cadets de France 1914.

Le cercle des Rosati d'Arras, lui décerna le 5 août 1913 un diplôme hors-classe pour une poésie intitulée « Les Rosati Poètes-mineurs ».

Sources

  • Le Grand Écho du Nord de la France, 29 novembre 1934.

Bibliographie

  • « Arthur Chardon poète mineur », dans Gauheria n° 3, 1er trimestre 1985, pages 78-80.