Mont-Bernanchon

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
Mont-Bernanchon
Administration
Arrondissement de Béthune
Canton Canton de Lillers
Code Insee 62584
Code postal 62350
Intercommunalité Communauté de communes Artois-Lys
Statistiques
Population 1 383   hab.
Superficie 11, 4 km2 
Densité 121  hab. par km2 
Autres
Site web Pas de site officiel
Cadastre 1811 : Tableau d'assemblage


L'église
L'église

Territoire

Toponymie

Formes anciennes du nom de la commune [1] : Mons, 1152 (Abbaye de Chocques), Sainte Marie et Saint Nicaise del Mont, 1250 (Abbaye de Chocques), Mons Bernechon, 1255 (Du Chesne, mon de Béth., p.  381), Li Mont, 1256 (Abbaye de Chocques), Montbernechon, 1306 (Abbaye de Chocques), Mont-Berneschon, XIVe siècle (chartes d'Artois, Ricouart, p.  644), Le Mont, 1318 (Histor. de France, t. XXIII, p.  819 g ; listes de convoc.), Le Mont-Bernanchon, 1404 (Cartulaire des chartrses de Gosnay, t. I, folio 243 verso), Mombernenchon, 1430 (Archives nationales, JJ. 998, n° 3, folio 16 verso), Mont-Bernenchon, 1435 (Cartulaire des chartrses de Gosnay, t. I, folio 324 recto), Montbrenenchon, 1469 (Archives nationales, J. 1003, folio 13 recto), Monbernanchon, 1559 (partition de Thérouanne, p.  357), Montbernanchon, 1720 (Saugrain, p.  335) [2].

Cadre administratif en 1789

Mont-Bernanchon, en 1789, faisait partie de la gouvernance de Béthune et suivait la coutume d'Artois. Son église paroissiale, d'abord diocèse de Thérouanne, puis de Saint-Omer, doyenné de Lillers, était consacrée à saint Nicaise ; l'abbé de Chocques présentait à la cure [3].

Géographie

La commune de Mont-Bernanchon est bordée par la Clarence à l'Ouest et traversée par la route départementale 937, ainsi que par le canal d'Aire à La Bassée (Est-Ouest). Elle se situe dans la large plaine de la Lys et plus particulièrement dans le Bas-Pays de Béthune. la paysage est dominé par les canaux de drainage. Ici, la plaine, argileuse et dépourvue de pentes, est fort humide.

Outre ses espaces agricoles (82 % de la superficie du village), la commune possède une zone boisée de 65 hectares (le Bois Pacault).

Suite à la mise à grand gabarit du canal d'Aire à La Bassée, six bassins de décantation ont vu le jour et sont désormais d'un grand intérêt faunistique et floristique.

L'habitat rural est ici constitué de nombreux petits hameaux (la Basse Rue, le Riez du Vinage, le Cornet Malon, les Harizoires, le Hameau derrière le Bois)[4].

Cours d'eau traversant la commune : canal d'Aire à La Bassée, la Busnette, la Clarence, l'Hannebecq, la Nave.

Patrimoine

Patrimoine religieux

  • Chapelle Notre-Dame du Sacré Cœur
  • Chapelle Notre-Dame des Champs
  • Chapelle au Cœur Sacré de Jésus
  • Chapelle Marie Reine du Ciel
  • Chapelle Notre-Dame de Lourdes
  • Chapelle Notre-Dame de la Salette

Patrimoine éducatif

  • École primaire publique Les Gorges Bleues

Patrimoine commémoratif

Infrastructures et équipements

Équipement administratif

  • Mairie

Équipement sportif et de loisirs

  • Terrain de petits jeux (près de l'école)
  • Étang de pêche (au Village)
  • Plan d'eau pour pêche et canotage (la Douce crème)

Équipement culturel

  • Salle des fêtes

Des hommes et des femmes

Élections municipales

Les maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 en cours Marie-Claude Duhamel    
[1983]   Gérard Mouquet   Cultivateur
[1971][5]   Raymonde Trolet    
1959   Henri Delforge    
[1953][6] [1959] Fortuné Berthe    
1945   Louis Fruchart    
[1935]   Jean-Baptiste Brasme RG  
         
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Les adjoints au maire

  • 1953 [7] : Rémi Duquesne.
  • 1959 [8] : Jules Ledoux.
  • 1971 [9] : Roger Bourdon, Jules Hellebois.
  • 1983 [10] : Nicole Dewinter-Ricquart, Yvette Delabre-François, Pierre Morel, Jean-Marie Bazin.
  • 2014 [11]: Françoise Lheureux, Guy Lefebvre, Marie-Luce Sausse, Paul-Marie Delforge.

Galerie

Vers la galerie d'images...

Notes et liens

Notes

  1. Présentation de la forme ancienne du nom de la commune : Graphie ancienne, année de la mention, source dans laquelle apparaît la mention.
  2. Auguste comte de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris, Imprimerie nationale, 1907 Page 258
  3. Auguste comte de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris, Imprimerie nationale, 1907 Page 258
  4. Rapport de présentation du plan d'occupation des sols de Mont-Bernanchon (1994) (Archives départementales du Pas-de-Calais, 2551 W 16)
  5. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais et Bulletin d'informations administratives. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1971.
  6. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial du 5 août 1953. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1953.
  7. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial du 5 août 1953. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1953.
  8. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1959.
  9. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais et Bulletin d'informations administratives. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1971.
  10. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais de 1983. Tableau nominatif des maires et adjoints élus suite au renouvellement général des conseils municipaux des 6 et 13 mars 1983.
  11. Sources : site internet de la commune. Captation du 5 juillet 2015.