Monument aux morts de Guemps

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
Monument aux morts de Guemps
Defaut.svg
Localisation Guemps, adossé au calvaire dans le cimetière communal
Conflits commémorés 1914-1918, 1939-1945, Indochine, Algérie
Sculpteur Jules Déchin
Épitaphe La commune de Guemps à ses enfants morts pour la Patrie

Descriptif

Inauguré le 31 octobre 1920.

Une statue représente un Poilu tombé s’appuyant sur son flanc blessé, une autre statue représente la victoire ailée montrant d’un geste le Christ au soldat mourant. Le projet est décrit ainsi :

« Le monument sera religieux, érigé dans le cimetière, au milieu des tombes des morts ; le monument sera adossé au calvaire ; sur une dalle peu élevée seront placées deux statues : l'une représentant en grandeur nature un Poilu tombé au champ de bataille s'appuyant sur son flanc blessé et portant ses regards vers le christ ; l'autre, l'Ange de la Victoire aux ailes déployées, montrant d'un geste au soldat mourant la Grande Victime, et portant une couronne avec ces mots en exergue : A la Gloire par la Sacrifice. En contrebas de la dalle, il y aurait une marche où s'agenouilleraient ceux qui viendraient prier pour nos soldats. Le maire et le curé voulaient faire une œuvre belle et démocratique à laquelle tous auraient pu offrir leur obole, quitte à eux, de solliciter un deuxième versement si le total de la première souscription ne couvrait pas les frais. Ils s'inscrivirent donc chacun pour 100 francs ; en faisant observer qu'au deuxième appel de fonds, chacun était libre de compléter ou de majorer sa première offrande. »

Liste des noms inscrits

1914 1915 1916 1917
Jules Loyez (1887-1914) Jules Adam (1882-1915) Charles Courbot (1882-1916) Eugène Bodart
Marcellin Druelle (1886-1914) Victor Ledoux (1883-1915) Georges Cocquerel François Biscaras (1883-1917)
Anastase Tettart (1885-1914) Raymond Vercucq (1892-1915) Georges Maubert (1892-1916) Jules Destrez (1896-1917)
Georges Coolen (1883-1914) Élie Titren (1885-1915) Alphonse Bourdelle Georges Dubrœucq
Henri Biscaras (1893-1914) Gaston Une Eugène Lay Jules Biscaras
Gustave Leriche (1889-1914) Charles Wasselin (1882-1915) Auguste Franque (1885-1916) Gaston Louchez
Alfred Isidor (1881-1914) Émile Bodart (1895-1915) Anatole Colin Alfred Bodart
Gaston Desomer (1882-1915) Élie Bodart
Gaston Cattez (1893-1915) Paul Guilbert (1888-1916)
Louis Cattez (1892-1915) Gaston Balle (1893-1916)
Georges Titren (1890-1915) Raphaël Molon (1885-1916)
Gaston Martin
Louis Forteville
1918 1919 1920 1926
Henri Guilbert Georges Defraie Arthur Cotte Victor Valque
Alfred Hocquinghem (1897-1918)
Édouard Bourel (1896-1918)
Émile Clais (1888-1918)
Alphonse Maner
Louis Hembert
Frédéric Dewattez

Lien externe

Sources