Estréelles

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
Estréelles
Administration
Arrondissement de Montreuil-sur-Mer
Canton Canton de Berck
Ancien canton Ancien canton d'Étaples
Code Insee 62315
Code postal 62170
Intercommunalité Communauté de communes du Montreuillois
Statistiques
Population 327   hab.
Superficie 3,2 km2 
Densité 102,8  hab. par km2 
Autres
Site web Pas de site officiel


L'église
L'église

Territoire

caractéristiques générales, limites, hameaux, ...

Toponymie

Strale en 1121, Straeles en 1117, Estraeles en 1150, Estréelles en 1789 : diminutif de Estrées.[1]

Géographie

  • La vallée de la Course et Estréelles depuis la VC n° 1[2] :

Estréelles est située dans la creux de la vallée de la Course dont elle suit le cheminement et qui constitue à l'Est la limite avec la commune d'Estrées. La vallée est bordée à l'Est et à l'Ouest par deux vastes plateaux à vocation agricole (blé, betterave). La vallée, en contrebas, est peu perceptible depuis le plateau. On la découvre en prenant l'embranchement de la voie communale n°1 depuis la RD 901. Des arbres de haute tige (peupliers pour la plupart) bordent la rivière et la rendent quasiment invisible. Sur le versant Ouest du coteau se trouve le bois d'Estréelles et le bois des Anes. Au Sud de la commune se trouvent le lieudit des Marais, zone humide située entre les deux bras de la Course. Le bâti qui émerge de la végétation est d'abord celui des maisons récemment construites situées au Sud, puis le village se découvre progressivement, le point culminant étant le clocher de l'église. La partie ancienne du village est implantée au Sud de la RD 127 qui mène vers le Nord de la vallée.

  • La place de la Mairie[3] :

Vaste espace non bâti situé au croisement des rues du Moulin et de la Vallée. Ce dégagement a permis l'implantation d'un espace de stationnement devant la mairie et l'école et l'aménagement d'un espace planté (pelouse et rangée d'arbres). Intérêt urbain : le vaste espace dégagé au croisement des rues n'a pas été aménagé comme une véritable place de village et conserve sa vocation de circulation.

Histoire

Estréelles, dérivé du latin « Stratella » doit aussi son nom au passage de la voie Océane. L’histoire du village est marquée par une série d’événements dramatiques liés à la conversion des Louvigny à la religion protestante au XVIe siècle. En 1567, Claude de Louvigny, seigneur d’Estréelles, établit un temple dans son château qui domine le village. La forteresse devient le lieu de rassemblement des protestants des environs. Quelques auteurs rapportent que les réformés d’Estréelles attaquent un bourgeois de Montreuil nommé Janet Bouquedepois quelques jours avant la Saint-Barthélemy. Le lendemain, la population ameutée par Bouquedepois prend d’assaut le château. Quelques cartes postales et photographies conservent le souvenir de cette maison forte flanquée d’une tour garnie de mâchicoulis. Transformée en grange, elle a été détruite en 1970. Son soubassement en damier de grès et silex est visible dans la propriété qui domine l’église.

Patrimoine

Habitat

Patrimoine religieux

  • L'église Saint-Omer
  • Les calvaires :
    • Calvaire datant du milieu du XXe siècle, de propriété publique, situé à proximité de la parcelle ZC 38, au croisement de la RD 127 et de la rue du Bois, voie communale accédant au bois d'Estréelles. Croix en béton comportant des chanfreins. Christ en béton peint, surmonté du titulus.

Patrimoine éducatif

Patrimoine économique

Patrimoine ethnographique

Coutumes et traditions : pratiques locales, costumes, musique, sports, gastronomie, folklore, fêtes traditionnelles, ...

Patrimoine commémoratif

Économie

Données actuelles

Infrastructures et équipements

Collectivités publiques et services : écoles, postes, piscines, bibliothèques, centres sportifs, ...

Vie quotidienne

Vie associative, sport, loisirs, etc

Des hommes et des femmes

Démographie

Évolution démographique (Sources : Cassini[4] et INSEE[5])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.


Les maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Hubert Maquaire    
1995 2014 Dominique Szczepanski    
1989 1995 Thérèse Gobert    
1948 1989 Louis Chopinet    
1947 1948 Arthur Lagache   Agent SNCF
1945 1947 Adolphe Morel    
1925 1945 Denis Cousin   Boulanger
1920 1925 Ulysse Piquet    
1908 1920 Adolphe Morel    
1904 1908 Théophile Poiré    
1888 1904 François Hubert Bizet    
1871 1888 Jean Baptiste Blart    
1864 1871 Antoine Hennequin    
1844 1864 Joseph Compiègne    
1837 1844 Louis Paul Dégardin    
1826 1837 Antoine Piquet    
1825 1826 Pierre Marie Leconte    
1821 1825 Narcisse Caroux    
1816 1821 Jean Baptiste Wilquin    
1813 1816 Augustin Duval    
1807 1813 Charles Benoît Du Blaisel    
1794 1807 Louis Andrieux    
1793 1794 Antoine Piquet    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Les adjoints au maire

  • 1953 [6] : Floréal Triplet.
  • 1959 [7], 1971 [8] : Laurent Morel.
  • 1983 [9] : Jean Jousse, Thérèse Gobert-Rigaux.

Les instituteurs

Galerie photo

Vers la galerie d'images...

Notes et liens

Bibliographie

  • A. Brebion, Estréelles. Monographie paroissiale, 1914, 148 pages.
  • Albert Leroy : Les vieilles fermes du Pays de Montreuil, 1972, t. 1, 271 p. 
  • Philippe Valcq : Les moulins du Pays de Montreuil, 1981, 166 p. 
  • Gérard Bacquet : Val de Canche, 1982, 222 p. 
  • Jean-Claude Routier, « Découverte d'un site gallo-romain à Estréelles », dans Bulletin historique du Haut-Pays tome VII ; n° 28, 1984, pages 69-76.
  • Roland Hanquiez, Estréelles... Au fil du temps, Estréelles : Association Mémoire, Histoire et Patrimoine d'Estréelles, 2010, 436 pages.

Liens externes

Notes

  1. Jacques Mahieu : Noms des lieux des cantons d’Etaples et d’Hucqueliers et de leurs confins ainsi que du littotal du Marquenterre, Mémoire d’Opale, n° 3, p . 22-39
  2. Communauté de communes du Montreuillois / GRAHAL (mission de recensement du patrimoine architectural, urbain, paysager) 2007-2009.
  3. Communauté de communes du Montreuillois / GRAHAL (mission de recensement du patrimoine architectural, urbain, paysager) 2007-2009.
  4. Population avant le recensement de 1962
  5. INSEE : Population depuis le recensement de 1962
  6. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial du 5 août 1953. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1953.
  7. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1959.
  8. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais et Bulletin d'informations administratives. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1971.
  9. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais de 1983. Tableau nominatif des maires et adjoints élus suite au renouvellement général des conseils municipaux des 6 et 13 mars 1983.